Journal

11
Jan.
Ceci n'est pas une orange.

Le titre peut faire sourire, voir crisper un sourire. Pourtant "ceci n'est pas une orange". Il ne s'agit que de la représentation digitale d'une orange. J'en ai parlé lors de mes séance avec Claude Delabays et Olga Matu, il est important de penser sa photographie.

Si je parle de réflexion, je ne songe pas au matériel utiliser (c'est un outils) ou à la technique à adopter (c'est un savoir, au pire une connaissance technique) ; mais plutôt du processus de création.
La connaissance de son matériel et des "lois" photographique permettent de s'en affranchir en utilisant ces outils plutôt technique de manière instinctive, comme un réflex.

Qu'en est-il de la réflexion? De ce processus qui amène à représenter une situation, un objet, une émotion par une représentation visuelle?
Je vais parler plutôt de direction artistique sur le parti pris que chaque photographe fait, doit faire ou devrait faire. Il peut s'agir du choix d'un lieu, d'un lumière, d'un modèle, d'un styliste... et pourtant ces choix sont guider (en principe) par une réflexion trop souvent sous-estimé.

En guide d'exemple je vous propose un petit exercice élaboré lorsque je donnait des cours de direction artistique pour la publicité : Comment représenter une orange pour qu'elle donne envie d'être mangée, bue, sentie, toucher...?
Si la question est simple, elle nécessite un peu plus de réflexion. Imaginez que vous deviez décrire ce fruit acidulé à un aveugle...

APPROCHE INTUITIVE
Il s'agit de faire remonter vos propres souvenirs (bons ou mauvais) concernant l'orange.
Notez les émotions, couleurs, souvenirs qui correspondent à votre expérience de ce fruit.

APPROCHE GENERALISTE
Cette fois-ci, c'est le ressenti du public qui prime.
Notez tout ce qui selon vous, décrirait au mieux une orange à votre auditeur: arôme, texture, couleur, aspect, poids, brillance, moelleux, etc...

MODELISATION
1. Faites un recoupement des informations semblables et pertinentes entre les deux approches.
2. Notez les différences entre ces deux approches
3. Essayer de visualiser tout ces mots pour obtenir une "scène" de cette orange

CREATION
Vous êtes prêts désormais. Les concordances vont vous permettre de décrire au mieux une image du fruit alors que les différences mettrons en place les éléments du fond pour donner plus de contraste dans l'image.

A partir de ce moment, la décision techinque et matériel deviendra évidente et en adéquation avec l'image que vous voulez avoir. C'est assez simple quand on y pense, et il s'agit là d'un starter kit qu'il faudrait intégrer, tout comme le kit appareil photo-technique photo. 

Je vais me prêter à l'exercice et poster ici mes propres recherches.
N'hésitez pas à commenter et à poster vos "oranges" en commentaires.

Crédit image ©Digipraim

Commentaires